Bébé signe

Communication gestuelle associée à la parole

 

55% de notre communication constitue le langage de notre corps. Nous utilisons très souvent durant la petite enfance un code gestuel « culturel » pour accompagner les mots « oui », « non », « bravo », etc … Le bébé signe, aussi appelé communication gestuelle associée à la parole, est un outil pour communiquer avec les tout-petits qui ne peuvent utiliser le langage pour faire comprendre leurs besoins. Ainsi les doulas peuvent le proposer lors de leurs accompagnements pour répondre aux besoins des parents et de l’enfant.

 

Qu’est-ce que le bébé signe ?

Né aux USA dans les années 80, il arrive beaucoup plus tardivement en France, en 2006. C’est Nathanaëlle Bouhier-Charles qui importe ce concept avec la fondation de « Signe avec moi ». Elle travaille avec Monica Companys qui est l’auteur de l’ouvrage « Les bébés signeurs » (2010).

Depuis, de nombreux livres sont parus sur le sujet.

Ce mode de communication est basé sur l’utilisation des signes issus de la LSF (langue des

signes française). En bébé signe, on extrait les signes de la LSF et on les utilise pour illustrer nos propos en nous adressant à bébé. C’est-à-dire qu’on associe simultanément le mot et le signe.

 

Les parents peuvent introduire ce mode de communication dès 4 mois et le bébé pourra les

reproduire dès 8-10 mois. C’est un langage transitionnel que l’on utilise avec les tout-petits qui n’ont pas acquis le langage. À partir de 24 mois, les signes laissent peu à peu place aux mots et à 36 mois, l’enfant abandonne totalement les signes pour le langage oral.

Bien sur ces âge ne sont que des moyennes chaque enfant évoluant à son rythme.

Les avantages sont multiples :

– Développement du lien parents-enfant

– Développement de la confiance, de l’estime de soi, de la motricité et de la mémoire pour le bébé

– Meilleure interaction avec les autres

– Diminution de la frustration

 

Quel est le rôle de la Doula dans la transmission du bébé signe ?

Lors de ses accompagnements post-natal, une doula accompagne les parents pour qu’ils soient à l’écoute des besoins de leur bébé et elle peut-être amené à proposer l’utilisation du bébé signe si elle maîtrise cette méthode.

Cet outil entre dans le cadre de la communication respectueuse et bienveillante. Outre les

multiples avantages non négligeables, il permet à l’enfant de s’ouvrir au monde et de créer un lien avec ses parents grâce à une communication riche et épanouissante.

Proposer aux parents la pratique du bébé signe, c’est ancrer la proximité avec bébé. C’est aussi participer et compléter le maternage proximal qui compte par exemple l’allaitement (lien article allaitement), le cododo ou encore le massage (lien article massage bébé) et qu’accompagne avec douceur la doula.

La bienveillance est le maître mot de cette pratique. La doula veillera à ce que les signes transmis aux parents soient utilisés dans une démarche ludique. De plus, comme un bébé retient environ 120 signes, il faut veiller à ne pas l’inonder de signes et ainsi la doula accompagne les parents dans l’apprentissage des signes associés à leur propre quotidien : signes sur les besoins et l’environnement de bébé (changer, biberon, dodo …), signes sur les émotions (colère, triste, peur…) mais aussi les signes sur les animaux ou encore les couleurs pour partager des doux moments à travers la lecture de livres ou les comptines. La doula sait s’adapter à la demande des parents et aux envies de l’enfant.

 

Gwendoline Carémel / Matern’elles doula & accompagnante parentale

Retrouvez Gwendoline sur l’annuaire et sur son site : www.matern-elles.fr

Charlotte Ordoux
Doula
Région Toulousaine
Margo Ducourtial
Doula pour future et jeune famille
91 essonne , 75 paris, IDF sur demande et visio
Johanne Royer
Gardienne de la naissance
Reims et alentours
Charline Poitevin
Doula des Naissances, Grossesse et Post-Partum
Saint-Lô, Manche, Calvados et Basse-Normandie
Manon BARBE
Doula et Masseuse
Bassin grenoblois